Synami-CFDT
http://synami-cfdt.fr/spip.php?article371
Suite et fin ( ???) de la bataille de la Mission Locale de Beaune.
lundi, 15 juillet 2013
/ PAPP Serge /

Secrétaire nationale Synami - Métiers de l’insertion

Après l’Assemblée Générale de la Mission Locale du mardi 4 juin, en présence de nombreux élus, partenaires, et des instances de l’Etat (Sous-préfète, Directrice de l’UT21, Direccte Bourgogne), un Conseil d’Administration extraordinaire s’est réuni vendredi 12 juillet afin d’informer tous ces membres de la situation.

Le bilan financier 2012 et le rapport d’activités avaient été présentés et adoptés lors de l’AG, les bons résultats de la Mission Locale ont été reconnus et tout particulièrement salués par Madame la Sous-préfète. Mais l’Etat n’avait pas reculé pour autant sur la baisse de financement « structurel », maintenant la coupe de 27 000€ pour 2013. Il a néanmoins indiqué que rien n’était décidé pour la suite, revenant de fait sur son annonce d’une baisse de 53 000€ en 2014 et 82 000€ en 2015. C’est déjà ça de gagner. L’Etat a par ailleurs réaffirmé que la réalisation des objectifs ANI serait suffisant pour équilibrer le budget 2013.

Les salariés restent donc en alerte, l’équilibre ne reposant que sur des financements variables en fonction d’atteinte d’objectifs, encore faudra-t-il les faire, et que se passera-t-il après (personne ne sait s’il y aura un ANI jeune en 2014) ?

Mais l’heure est maintenant à « panser les plaies » et essayer de retrouver un peu de sérénité dans l’activité d’une structure qui a été profondément déstabilisé par ce pilotage financier « à la hache ». Il faut malheureusement ajouter, pour comprendre la situation, que suite à des problèmes de santé, le directeur de la Mission Locale ne peut plus, depuis 1 mois, assurer ses fonctions. Pour rappel, la structure n’a aucun autre cadre de direction au sein de son équipe, constituée de 11 conseillères, et d’un petit pôle administratif (une chargée d’accueil, un comptable, une chargée de communication).

Les salariés ont du faire face à cette nouvelle épreuve et se sont réunis à plusieurs reprises avec le président et le trésorier afin de trouver une solution. Une conseillère a accepté de prendre en intérim le poste de direction de juillet jusqu’à fin octobre 2013 dans un premier temps.

Le Synami espère au moins que ce qui c’est passé à Beaune servira un peu de leçon aux services de pilotage de l’Etat, c’est le message que nous avons fait passer au Ministère du Travail et à la DGEFP.

Et tous nos vœux de rétablissement à Régis, que nous espérons bien revoir encore « sévir » longtemps pour l’insertion des jeunes.

Les articles précédents sur cette "bataille" de Beaune

Nous ne laisserons pas l’Etat tuer la ML de Beaune !

La bataille de Beaune au jour le jour

 


documentos descargar
• Suite et fin (, (OpenDocument Text - 13.5 ko)

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org