Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > En région > Haut-de-France > Le mépris de la situation des salariés - ML LILLE

ML

Le mépris de la situation des salariés - ML LILLE

CONFINEMENT / LA BELLE CONTRIBUTION À L’EFFORT NATIONAL DE LA DIRECTION DE LA MISSION LOCALE DE LILLE

Après la déclaration du Président de la République et sa demande de retour au maximum au télétravail, étant donné la gravité de la situation sanitaire, certaines réponses s’avèrent surprenantes, parfois incongrues mais là, nous avons été alertés par une décision intolérable, insupportable, voire humiliante !

La direction de la Mission Locale de Lille a tout simplement décidé de faire payer les salariés pour les décisions gouvernementales, au mépris de la protestation et des avis défavorables donnés par le Synami-CFDT et la CGT en CSE.

Voici les directives données aux salariés :

▪ 3 jours et demi de télétravail pour les salariés ayant des enfants de 0 à 6 ans ;
▪ 2 jours et demi de télétravail pour les salariés ayant des enfants collégiens avec attestation sur l’honneur que l’autre parent ne télétravaille pas ;
▪ Les salariés sans enfants pourraient être amenés à compenser les absences de leurs collègues ;
▪ Si les parents ayant des enfants à garder ont besoin de plus de temps, ils devront poser des RTT ou des congés

Nous avons eu un haut le cœur ! On oppose les collègues entre ceux qui ont des enfants et ceux qui n’en ont pas et en fonction de l’âge de ceux-ci. Pire, comment en arriver à faire intrusion dans l’intimité des salariés de notre réseau ?

Dans un territoire où la COVID 19 fait des ravages, cette direction n’hésite pas mettre en danger les salariés et leurs familles.L’appel du Président de la République, elle n’en a cure. En plus d’être dangereuses, ces décisions sont peu citoyennes !

Le Président de cette Mission Locale, également co-président de l’AREFIE HDF, devra répondre de son choix, notamment en matière de discrimination à la situation familiale, si ces directives persistent. Pour rappel, le Synami-CFDT demande de mettre en place le télétravail systématique mais aménagé pour recevoir les jeunes en dés errance, cela afin de limiter la propagation du virus et protéger nos concitoyens.

Le Synami-CFDT était déjà scandalisé par le nombre important de Missions Locales qui restent ouvertes, au prétexte de faire partie du SPE. La Mission Locale de Lille nous a définitivement convaincu d’entrer dans la dénonciation nominative.

L’Équipe du Synami CFDT

vendredi 2 avril 2021

Facebook Dailymotion Impression

Info pratiques
Infopratique
Outils
Outils
Agenda
Agenda
Espace adherent
Adherent
Points presse
Points presse

ACTUALITES

juillet 2021

Revenu d’engagement !

Paris, le 14 juillet 2021 Revenu d’engagement 1er pas pour remédier à (...)

juillet 2021

CE N’EST PAS UN ARTICLE DU GORAFI !

SYNDICAT NATIONAL DES METIERS DE L’INSERTION CFDT Paris, lundi 31 mai 2021 (...)

décembre 2020

ML

IMPUISSANCE DE L’UNML

Dans l’incapacité de chiffrer l’impact de la nouvelle classification pour le (...)

juin 2020

Annonce décés

C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la mort de (...)

avril 2020

Big Bang des Politiques Jeunesse (BBPJ)

mars 2020

Attestation de déplacements Covid-19

avril 2019

ML

La Dares dresse un bilan positif de la Garantie jeunes...

La Dares dresse un bilan positif de la Garantie jeunes, qui touche sa cible (...)

janvier 2019

Nationale

CSE Elections

janvier 2019

ML

ARRET TRAVAIL ... pression HUMANIS

décembre 2017

ML

Les pratiques numériques des professionnelles des Missions locales

La question du numérique et de l’évolution des métiers a traversé ces journées (...)

NEWSLETTER

ADHERER

Google+

SUIVEZ NOUS

Facebook

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org