Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > Editorial > Comme les jeunes de la Garantie Jeunes sont de potentiels profiteurs et/ou (...)

Comme les jeunes de la Garantie Jeunes sont de potentiels profiteurs et/ou voleurs, des députés se proposent de prémunir la société de ces derniers !

La Garantie Jeunes est vraiment devenue un objet phare du projet de loi EL KHOMRI visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs. Ce sujet est devenu tellement prégnant que cela ouvre la porte aussi à des députés "hurluberlus" qui nous sortent deux amendements qui doivent protéger la société des jeunes pouvant bénéficier de la GJ.
 
Les amendements ont pour objet de "cadrer" la GJ. Qu’est il écrit ? Selon l’AEF,

 

Projet de loi El Khomri : les députés prévoient une dégressivité de l’allocation garantie jeunes (Affaires économiques)
Par Morgane Gaillard - Le mardi 5 avril 2016 - dépêche n°535847
 
« Deux amendements à l’article 23 du projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs, adoptés par les députés en commission des Affaires économiques, lundi 4 avril 2016, prévoient que l’allocation versée dans le cadre de la garantie jeunes soit "dégressive dans le temps", afin "d’éviter un effet d’aubaine" ( n°CE160 et n°CE174 ). Une dégressivité qui ne serait "pas forcément linéaire", selon le rapporteur de la commission, Yves Blein ( SRC , Rhône). L’un de ces deux amendements, déposés par ce dernier, précise en outre que la garantie jeunes "ne constitue qu’une modalité d’accompagnement des jeunes dans le cadre du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie" et que ce parcours engage bien le jeune. »

 
Tout d’abord, de quels jeunes parlons nous ? Ce sont ceux qui ne sollicitent rien ! Vivent loin des services publics, de l’accès à l’emploi. Ils ne sollicitent que peu ou prou leurs droits sociaux et sont abandonnés dans plein de territoires de la République. Alors ce sont eux les futurs profiteurs ?
 
A l’heure où tout le monde s’accorde à dire que la sécurisation financière de la garantie jeune avec une constance permet de construire des parcours d’insertion solides, ces députés préfèrent être dans la suspicion d’une jeunesse qui n’a pas besoin de nouvelles portes fermées et d’être ciblée comme un problème. De plus, dire que le jeune doit respecter son engagement contractuel est juste inepte puisque tout le monde sait que les jeunes de l’expérimentation sont déjà concernés par des moyens coercitifs en cas de manquement. Remettre cela dans le texte laisse à penser que les ML, les conseillers et les commissions de gestion de la GJ seraient dans une forme de laxisme ! Insupportable. Et nous nous retenons, de rappeler l’engagement contractuel non tenu par l’Etat concernant les jeunes en CIVIS......
 

Enfin, ces textes - d’ailleurs, on mélange le CIVIS avec le PAC et on amalgame avec la GJ, c’est dire le niveau de connaissance technique - montrent aussi une idée de la jeunesse partagée par une frange considérable d’élus qui s’acharne à penser qu’il faut tout verrouiller pour cette population qu’on infantilise et dont on sait qu’elle n’a pas de réel porte parole pour se défendre.
 

Ces amendements sont consultatifs et nous demandons que ces propositions soient dégagées du débat tant ces dernières sont issues de poncifs et d’une vision étriquée des jeunes. En fait, on a juste envie de dire que c’est DEGUELASSE.
 

mardi 5 avril 2016, par synami

Google+ Twitter Facebook Dailymotion Impression

Infopratique
Outils
Agenda
Agenda
Espace adherent
Adherent
Points presse
Points presse

ACTUALITES

avril 2017

Nationale

LES REPONSES DES CANDIDATS le 20 mars 2017

Le 20 mars dernier, la CFDT a interpellé les candidats à l’élection (...)

avril 2016

ML

Journées des Missions Locales à Marseille

février 2016

Compte-Rendu de la rencontre avec le Ministère

janvier 2016

RAS LE BOL greve !

Le 13 novembre, notre pays a subi des attaques lâches par des terroristes (...)

décembre 2015

Nationale

7ème Congrès du Synami

Le Synami tiendra congrès les 8, 9 et 10 juin 2016 prochain à Richelieu (...)

NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

Google+ Twitter Facebook

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org