Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > Editorial > Un réseau qui s’occupe des jeunes...mais qui ne les recrutent pas ou les (...)

Un réseau qui s’occupe des jeunes...mais qui ne les recrutent pas ou les précarisent !

Afin de disposer d’une vision des pratiques, intentions et besoin des employeurs de l’ESS, Uniformation réalise un « baromètre intersectoriel sur l’emploi et la formation des jeunes » depuis avril 2014.
 
Les données recueillies par le cabinet Ambroise Bouteille auprès de 3 317 employeurs, en novembre et décembre 2014, nous permet d’avoir des éléments chiffrés sur l’emploi des jeunes dans les branches adhérentes à Uniformation, sur les intentions de recrutement pour l’année 2015, les métiers prioritaires identifiés et les besoins en formation (enquête hors Pôle emploi, Sécurité sociale et sport).
 

Au sein d’Uniformation, Les Missions locales font le moins confiance aux jeunes !

 
La lecture des chiffres a provoqué de la déception. L’emploi d’avenir est le contrat aidé le plus utilisé dans les structures de la branche.
 

Les jeunes de moins de 26 ans sont moins présents parmi les salariés des Missions locales. En effet, seulement 6% des salariés de la branche ML-PAIO ont moins de 26 ans contre 9% des entreprises de l’OPCA et 12% tous secteurs confondus (source DADS au 31/12/2014).

De plus, lorsqu’ils sont présents ils le sont principalement dans le cadre de contrats aidés : 73% des jeunes salariés de moins de 26 ans dans la branche des Missions locales bénéficient d’un contrat aidé contre 39% des jeunes couverts par l’OPCA.


 

Les projections de recrutement révèlent une certaine réticence à recruter des jeunes

La moitié des employeurs ayant répondu pense recruter en 2015. On observe des différences dans les intentions de recrutement de salariés tout âge confondu ou salariés de moins de 26 ans selon les branches professionnelles.
 
Pour toutes les branches, les incertitudes de recrutement sont plus importantes concernant les jeunes car « l’âge du candidat n’est pas la considération principale lors du recrutement ».
 

Ainsi, à la question envisagez-vous de recruter en 2015, les entreprises de la branche ML ont répondu à 51% « oui probablement » ou « oui tout à fait ».

Mais, concernant les intentions de recrutement des jeunes de moins de 26 ans, ce pourcentage est descendu à 27% contre 32% toutes branches de l’OPCA confondues.

De toutes les structures ayant des intentions de recrutement supérieures à 50%, celles de la branche des Missions locales affichent la plus grande sélection liée à l’âge.


 

Motivations de recrutement des jeunes et métiers concernés

 
Pour l’ensemble des structures les motivations pour le recrutement de jeunes sont essentiellement l’opportunité financière dans le cadre de contrats aidés (46%) et la volonté de former un jeune à la spécificité d’un métier (40%) ;
 
Les plus gros volumes de recrutement envisagés concernent le plus souvent les métiers d’animateur, mais aussi de secrétaire-assistant administratif, de chargé de projet... Les intentions de recrutement de jeunes se concentrent dans les branches de l’animation et de l’aide à domicile.
 
Pour les Missions locales, les métiers en tête des intentions de recrutement sont conseillers (44%) et chargé d’accueil (11%). Les niveaux attendus : bac +2 (41%), bac +3 (25%) et bac (17%), niveaux qu’atteignent de nombreux jeunes avant leur 26ème anniversaire.
 
Bien diplômés pour occuper des postes d’accueil public…mais en contrats aidés par manque de moyens ou pas…. Pas de quoi être bien fier au final !
 

Un contexte qui forcera à porter des revendications

 
Cette étude forte intéressante nous rappelle combien la place des jeunes dans le monde du travail « à la Française » est difficile et notre réseau n’échappe pas à la règle.
 
Si les raisons de ne pas recruter plus de jeunes vont au-delà des problématiques financières, il faudra justement les exposer à l’heure où les salariés sont de plus en plus âgés et que notre besoin de renouvellement sera un enjeu dans les années à venir.
 
Le Synami CFDT, dans le cadre de la CPNEF, portera au débat cette étude, des propositions et verra avec les partenaires sociaux comment favoriser l’entrée des jeunes dans nos structures.

vendredi 20 mars 2015, par synami

Google+ Twitter Facebook Dailymotion Impression

Info pratiques
Infopratique
Outils
Outils
Agenda
Agenda
Espace adherent
Adherent
Points presse
Points presse

ACTUALITES

juin 2017

ML

Négociation des salaires ML - Juin 2017

Suite à la négociation des salaires de la branche ML PAIO, la proposition des (...)

avril 2017

Nationale

LES REPONSES DES CANDIDATS le 20 mars 2017

Le 20 mars dernier, la CFDT a interpellé les candidats à l’élection (...)

avril 2016

ML

Journées des Missions Locales à Marseille

décembre 2015

Nationale

7ème Congrès du Synami

Le Synami tiendra congrès les 8, 9 et 10 juin 2016 prochain à Richelieu (...)

septembre 2015

ML

I MILO - Retour concret d’un adhérent Synami de Poitou Charentes

IMILO, les bras m’en tombent ! Venu remplacer Parcours 3, Imilo est le (...)

mars 2015

ML

Salauds de pauvres...

Ou comment l’avenant 54 réveille le mépris de certains pour les postes les (...)

février 2015

Réforme de la classification

Réforme de la classification : tout est encore possible ?! Les (...)

septembre 2014

ML | ML Sud 93 - Sacrifié par ses administrateurs !

La liquidation ou scission autrement la peste ou le choléra, telle était le (...)

décembre 2013

ACI | NAO 2013, les employeurs demandent un délai, les salariés demandent une augmentation !

Le 14 novembre dernier se tenait la négociation annuelle obligatoire de (...)

novembre 2013

PLF 2014 : les députés redéploient 25 M€

Dépêche n°189505 Paris, jeudi 31 octobre 2013, 12:53:57 PLF 2014 : les (...)

NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

Google+ Twitter Facebook

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org