Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > Editorial > Salauds de pauvres...

ML

Salauds de pauvres...

Ou comment l’avenant 54 réveille le mépris de certains pour les postes les moins bien rémunérés dans nos structures !

Depuis plusieurs jours, nous recevons des appels et des mails concernant l’application de l’avenant 54. Il semble que des directions trainent des pieds pour accorder à nos collègues – ayant des emplois repères dont la cotation ne dépasse pas 8 inclus ! – l’augmentation applicable au 1er janvier 2015.
 
Pour cela, tout est bon pour refuser : « l’assistant administratif a une cotation supérieure, donc on ne va pas encore lui accorder 20 points… », « Nous on a un agent d’accueil et pas un chargé d’accueil, donc pas d’augmentation… » Et oui y’en a qui vont jusque-là, un festival de mauvaise foi, au même niveau que les sociétés qui abusent des intérimaires !

Pour aider dans la lecture de l’avenant 54, le Synami CFDT a décidé de faire une explication (détaillée) de texte :

Le titre : Avenant 54 à la CCN des ML et PAIO relatif à l’augmentation des IP de certains EMPLOIS REPERES  
Tiens, tiens… on parle d’EMPLOIS REPERE…

Et oui, pour info, Mesdames et Messieurs nos Directeurs, la Convention collective signée en 2001 prévoit en son annexe 2, 14 EMPLOIS REPERES (ni plus, ni moins) regroupés dans des métiers… et l’article VI-1-2 de cette même CCN : Les Principes régissant le système de Classification prévoit : « Chaque salarié occupe un emploi effectif qui doit se référer à des domaines de compétences (tels que définis en annexes de II à V), à un emploi repère et à un métier… »
Alors pas la peine de chercher la petite bête et jouer sur les mots (voire d’écrire assistant avec un seul S…) pour échapper à l’obligation de se référer à des emplois repères clairement identifiés. Un AGENT D’ACCUEIL est un CHARGE D’ACCUEIL.
 Pour encore aider, c’est comme Directeur adjoint ou DRH, ça n’existe pas dans le CCN mais vous arrivez bien à les classifier comme Responsable de secteur ou Directeur.

CE QUI MARCHE POUR LES GROS, MARCHE POUR LES PETITS !

Le corps du texte :
« A compter du 1er janvier 2015, les salariés embauchés antérieurement et postérieurement à cette date et relevant d’une structure appliquant le CCN de ML et PAIO bénéficieront d’une augmentation de leur indice professionnel…  »

Au Synami, ça nous paraissait pourtant clair !

Pour les salariés embauchés antérieurement au 01/01/2015, sur la fiche de paye l’indice professionnel doit changer :
344 au lieu de 324 pour l’assistant administratif
360 au lieu de 350 pour le chargé d’accueil, le chargé d’animation
364 au lieu de 354 pour l’assistant de gestion
369 au lieu de 359 pour le chargé de documentation

Pour les salariés nouvellement embauchés, a priori vous saurez faire…

ATTENTION, ON VOUS VOIT VENIR, DONC PETIT RAPPEL :
« INTERDICTION DE CRÉER DES EMPLOIS REPÈRES POUR ÉCHAPPER À L’OBLIGATION D’IP MINIMUM..."

« A compter du 1er janvier 2015, les salariés relevant d’une structure appliquant le CCN de ML et PAIO et des emplois repères suivants : assistant administratif, chargé d’accueil, chargé d’animation, assistant de gestion et chargé de documentation, ayant une cotation supérieur à la grille d’indice minimum bénéficieront également d’une augmentation de leur IP… »
 
Késako nous direz-vous ? Et bien si l’assistant administratif (emploi repère) qui bénéficie d’une cotation 4, mais qui parce que il a négocié à son arrivée d’avoir un IP supérieur à 344, bénéficiera de 20 points supplémentaires. Donc si son IP est de 360, il passera au 01/01/2015 à 380 et sans contestation.

ATTENTION, ON VOUS VOIT VENIR, DONC PETIT RAPPEL
"INTERDICTION DE RÉCUPÉRER DES POINTS SUR L’ANCIENNETÉ..."

 Finalement, au lieu de chercher à se faire du fric sur les bas salaires, certains devraient s’interroger sur la légitimité de leurs avantages acquis et leurs propensions à recruter des personnes qui font leur travail ! C’est cela qui augmente la masse salariale et rogne les marges de manœuvre.
 
Une conférence débat sur « la qualité de l’emploi dans les associations » aura lieu le 12 mars 2015 en présence de directeurs de ML, ceux-ci devraient parler de la manière dont quelques-uns de leurs confrères traitent les salariés. Ce sera surement enrichissant pour le débat !

 

dimanche 1er mars 2015, par synami

Google+ Twitter Facebook Dailymotion Impression

Info pratiques
Infopratique
Outils
Outils
Agenda
Agenda
Espace adherent
Adherent
Points presse
Points presse

ACTUALITES

juin 2017

ML

Négociation des salaires ML - Juin 2017

Suite à la négociation des salaires de la branche ML PAIO, la proposition des (...)

avril 2017

Nationale

LES REPONSES DES CANDIDATS le 20 mars 2017

Le 20 mars dernier, la CFDT a interpellé les candidats à l’élection (...)

avril 2016

ML

Journées des Missions Locales à Marseille

décembre 2015

Nationale

7ème Congrès du Synami

Le Synami tiendra congrès les 8, 9 et 10 juin 2016 prochain à Richelieu (...)

septembre 2015

ML

I MILO - Retour concret d’un adhérent Synami de Poitou Charentes

IMILO, les bras m’en tombent ! Venu remplacer Parcours 3, Imilo est le (...)

mars 2015

ML

Salauds de pauvres...

Ou comment l’avenant 54 réveille le mépris de certains pour les postes les (...)

février 2015

Réforme de la classification

Réforme de la classification : tout est encore possible ?! Les (...)

septembre 2014

ML | ML Sud 93 - Sacrifié par ses administrateurs !

La liquidation ou scission autrement la peste ou le choléra, telle était le (...)

décembre 2013

ACI | NAO 2013, les employeurs demandent un délai, les salariés demandent une augmentation !

Le 14 novembre dernier se tenait la négociation annuelle obligatoire de (...)

novembre 2013

PLF 2014 : les députés redéploient 25 M€

Dépêche n°189505 Paris, jeudi 31 octobre 2013, 12:53:57 PLF 2014 : les (...)

NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

Google+ Twitter Facebook

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org