Logo
Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > Editorial > On dit stop... maintenant !

On dit stop... maintenant !

Et jusqu’au 18 juin...pour l’instant !

Chers collègues, amis, camarades,


Le réseau et les structures s’affaiblissent, en salariés et en financements. La fin de l’année 2014 s’annonce sombre. Nous faisons face à des contradictions qui nous déboussolent en tant que professionnels :

_

  • Les ML sont sanctuarisées mais il faut les fusionner avec toutes les structures qui touchent plus ou moins l’insertion, tout cela par manque de vision et par envie d’économies.
  • Notre maillage territorial permet à chaque jeune de trouver une porte ouverte près de chez lui mais tout concourt à des regroupements, re-centralisant ainsi nos structures autour des grandes agglomérations, excluant ainsi une partie non négligeable des jeunes.
  • Notre public s’élargit de plus en plus mais nos possibilités d’accueil se réduisent comme peau de chagrin, et la seule réponse donnée est que nous devons raccourcir le temps de rendez-vous avec chaque jeune !
  • Nous bénéficions, en tant que réseau, d’une reconnaissance sans précédent (Service Public de l’Emploi, Service Public Régional de l’Orientation…) mais sur le terrain, pourtant, nous sommes considérés comme de simples agents d’exécution par les services déconcentrés de l’Etat, des collectivités territoriales ou encore par nos organisations de travail.
  • Nos savoir-faire et compétences sont copiés, enviés mais la seule chose qui compte est la course aux chiffres emplois.
  • Nos missions et les exigences se multiplient, nos niveaux de connaissances et d’expertises augmentent mais nos salaires baissent depuis 2 ans et demi.

Depuis plusieurs mois, notre colère monte, c’est un grand ras le bol qui parcourt l’ensemble des salariés. La jeunesse est une priorité pour nos financeurs, ils le disent à qui veut l’entendre. Il faut faire en sorte que les paroles se traduisent en acte.

BATTONS NOUS POUR REMETTRE L’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES JEUNES AU CENTRE DU JEU POLITIQUE

Pour cela, il faut exprimer notre colère et faire entendre nos besoins. Pour y arriver, nous vous proposons des visuels simples à remplir et à nous renvoyer. Nous ferons bien sûr savoir que le réseau bouge.

Mode d’emploi :

  1. Choisir une affiche à remplir parmi les exemples proposés et téléchargeables ici
  2. Télécharger la photo choisie
  3. Ouvrir la photo (par défaut, avec la visionneuse de photos Windows)
  4. Imprimer la photo
  5. Noter dessus votre prénom, votre poste et en 1 phrase, vos doléances
  6. Envoyer par mail votre affiche à ON DIT STOP MAINTENANT !
  • ou copier l’adresse : rcgsynami@gmail.com sur votre webmail
  • A réception, une page sur notre site sera mise en place pour rendre visible notre mouvement.

    Voici quelques exemples en cliquant sur cette affiche qui devraient vous inspirer.

    Nous avons choisi cette forme avec un visage unique car nous sommes tous dans le même bateau, nous nous battons pour un principe : celui d’un accueil de qualité pour chaque jeune ! En même temps, chacun pourra dire sa vérité, sans haine, sans débordement et ce quel que soit son emploi, son positionnement, son obédience syndicale… Cette campagne appartient à tous les salariés du réseau !

    FAIRE BOUGER NOS EMPLOYEURS ET TOUS NOS FINANCEURS
    MODIFIER FAVORABLEMENT LE PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIF

    Le mouvement initié se déroulera du 26 mai au 18 juin. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous ferons face à l’UNML dans le cadre de la Commission Mixte Paritaire prévue ce 18 juin. Nos employeurs auront tout loisir d’entendre nos demandes en matière d’emplois et de salaires. Ils devront comprendre que leur investissement pour des postes dans le réseau doit être visible et qu’en Octobre prochain (NAO de branche) les salariés attendent des propositions concrètes en matière de rémunération.

    Dans la foulée, nous solliciterons un nouveau rendez-vous auprès du Ministère du travail pour réitérer notre demande de :

    • 2500 postes pérennes (soit 100 millions d’euros).
    • Un accompagnement pour tous les jeunes (fusionnement de tous les dispositifs) doté d’un financement de 1600€.
    • Récupération des postes MdE par les ML pour celles dont la fermeture est programmée. Stop à ce plan social qui ne dit pas son nom.
    • Arrêt des fusions sauvages qui détruisent des emplois et cassent des salariés.

    Le Ministère doit porter cela auprès du 1er Ministre qui présentera avant l’été un Projet de Loi de Finances Rectificatif. De notre point de vue, pour que ce projet soit marqué du sceau « Priorité Jeunesse », il devra prendre en compte nos revendications !

    Pour ce rendez-vous, nous proposerons à nos camarades de la CFTC, CGT, CFE CGC et FO de nous rejoindre dans le cadre d’une intersyndicale.

    Notre détermination est forte mais c’est votre mobilisation qui nous donnera toutes les chances d’être entendu !

    LANCEZ-VOUS, ENVOYEZ VOS VISUELS AVEC DES MESSAGES FORTS, FAITES PARTICIPER VOS COLLEGUES, PARLEZ EN AUTOUR DE VOUS (Jeunes, Partenaires…).
    ENTRONS FRANCHEMENT DANS L’UN DES PLUS GRANDS COMBATS DE NOTRE EXISTENCE.

    VISUALISEZ VOS VISUELS :: cliquez !

    mercredi 4 juin 2014, par VB

    Infopratique
    Outils
    Agenda
    Agenda
    Espace adherent
    Adherent
    Points presse
    Points presse

    ACTUALITES

    avril 2017

    Nationale

    LES REPONSES DES CANDIDATS le 20 mars 2017

    Le 20 mars dernier, la CFDT a interpellé les candidats à l’élection (...)

    avril 2016

    ML

    Journées des Missions Locales à Marseille

    décembre 2015

    Nationale

    7ème Congrès du Synami

    Le Synami tiendra congrès les 8, 9 et 10 juin 2016 prochain à Richelieu (...)

    septembre 2015

    ML

    I MILO - Retour concret d’un adhérent Synami de Poitou Charentes

    IMILO, les bras m’en tombent ! Venu remplacer Parcours 3, Imilo est le (...)

    mars 2015

    ML

    Salauds de pauvres...

    Ou comment l’avenant 54 réveille le mépris de certains pour les postes les (...)

    NEWSLETTER

    SUIVEZ NOUS

    Google+ Twitter Facebook

    CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
    Tel : 01 56 41 51 81/60
    Mail : contact@synami-cfdt.org