Logo
Logo
Recherche
Espace adherent
Entete logo
Syndicat National des Métiers de l'Insertion,
Mission locale, PLIE, Maison de l'Emploi, PAIO, Atelier Chantier Insertion

Accueil > Editorial > Crise sociale, crise économique, crise politique, il faut reconstruire un (...)

Crise sociale, crise économique, crise politique, il faut reconstruire un avenir partagé.

Manifestations du 1er mai

Chômage de masse, désindustrialisation, paupérisation d’une part toujours plus grande de la population, absence d’avenir pour la jeunesse, accroissement des inégalités, sentiment de la perte de la maitrise de son destin face à la mondialisation, autant de débâcles et de détresses qui brutalisent la société française. Comment s’étonner que ces crises, qui n’ont pas été réduite mais se sont au contraire approfondis, ne se traduisent pas aussi par un recul démocratique ? Nous ne sommes évidement pas encore au bord d’un effondrement qui rappellerait les années 30, mais avec 6,4 millions de voix pour un parti d’extrême droite qui a pour programme le repli, l’exclusion et la haine de l’autre, chacun comprend qu’une nouvelle étape à été franchi, dans un mouvement de monté des populismes nationalistes qui touche toute l’Europe.
 
La responsabilité politique et morale du Président sortant est dans ce constat clairement engagé, et pas seulement dans sa danse du ventre nauséabonde autour des thèmes et des mots de l’extrême droite depuis quelques semaines, à un niveau sans précédent depuis quelques jours, mais tout au long de son quinquennat, qui avait débuté par un Ministère de l’identité nationale et de l’immigration, et se termine par des polémiques grotesques sur le halal ou le pseudo-vote des mosquées, en passant par le discours ignoble de Grenoble sur les Roms. L’explosion de la digue républicaine qu’avait, pour l’essentiel, toujours tenue la droite républicaine, aura des répercussions profondes et durables sur le pacte démocratique qui permet le vivre ensemble.

Il ne faut rien céder du refus absolu de la stigmatisation et de la désignation des boucs émissaires qui banalise la xénophobie. Mais il faut répondre, enfin, à la crise sans précédent qui frappe notre modèle social et remet en cause la capacité à nous bâtir un avenir commun où chacun peut trouver sa place et avoir sa dignité. Cela passe par un projet et une mobilisation fondé sur des impératifs de créativité, de sobriété, de justice et de fraternité pour répondre aux défis gigantesque de la financiarisation de l’économie, de la mutation économique mondiale et de la crise environnemental.

Ces véritables enjeux ont été quasiment absent de cette campagne. Le mouvement syndical, à la place qui est la sienne, doit lui agir et se faire entendre. La CFDT, fidèle en cela à sa vocation d’être aussi un courant qui défriche les chemins porteurs d’avenirs et de progrès, porte, avec d’autre, "un manifeste pour un pacte social" qui ouvre des chemins (http://www.2012pourunpactesocial.fr/site/manifeste/).

La CFDT continuera aussi à être dans la mobilisation, la plus unitaire possible, pour faire entendre la voix des salariés et aller vers une Europe solidaire affirmant sa dimension sociale. Cela sera une nouvelle fois le cas le 1er mai, dans le cadre d’une déclaration commune CFDT/CGT/FSU/Solidaire/Unsa (la déclaration intersyndicale), pour remettre les sujets importants au cœur du débat (et assez loin des provocations minables sur le "vrai" travail). Dans ce contexte, la CFDT, qui ne se laisse ni intimidée, ni intrumentalisée et garde son indépendance absolue, appelle plus que jamais à faire du 1er mai une manifestation massive pour le progrès social.

La liste des manifestation en cliquant sur la carte  


Afficher sur une carte plus grande

vendredi 27 avril 2012, par PAPP Serge

Infopratique
Outils
Agenda
Agenda
Espace adherent
Adherent
Points presse
Points presse

ACTUALITES

avril 2017

Nationale

LES REPONSES DES CANDIDATS le 20 mars 2017

Le 20 mars dernier, la CFDT a interpellé les candidats à l’élection (...)

avril 2016

ML

Journées des Missions Locales à Marseille

décembre 2015

Nationale

7ème Congrès du Synami

Le Synami tiendra congrès les 8, 9 et 10 juin 2016 prochain à Richelieu (...)

septembre 2015

ML

I MILO - Retour concret d’un adhérent Synami de Poitou Charentes

IMILO, les bras m’en tombent ! Venu remplacer Parcours 3, Imilo est le (...)

mars 2015

ML

Salauds de pauvres...

Ou comment l’avenant 54 réveille le mépris de certains pour les postes les (...)

NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

Google+ Twitter Facebook

CFDT SYNAMI - 47/49 Rue Simon Bolivar - 75019 PARIS
Tel : 01 56 41 51 81/60
Mail : contact@synami-cfdt.org